Blog

Étiquette : norvège

Garder la brèche ouverte

« Faucon pèlerin au loin dans la brume de chaleur. Comme souvent dans ces cas-là, je dessine trop grand. Il est petit, trop petit, dans l’oculaire de ma longue-vue. Je le peins pourtant en grand sur ma feuille de trente par quarante centimètres. Conséquence habituelle, je m’agace de ne pas voir sur mon faucon tous

Continuer à lire »

L’irrésistible esthétique du froid

De retour d’une semaine en ski, pulka et tente sur des plateaux entre 900 et 1000 mètres d’altitude. L’objectif était de tester le matériel autant de ski et camping que de dessin dans ces conditions. Et quelles conditions ! Pas de chance ce coup-ci et c’était le risque de partir dans l’entre-saison, en Avril. J’ai

Continuer à lire »

Cercle ouvert

« Dès que vous voyez quelque chose,vous commencez déjà à l’intellectualiser.Dès que vous intellectualisez quelque chose,ce n’est plus ce que vous avez vu. » Shunryu Suzuki8 septembre 1967 Aussi énigmatique et obscure que cette citation puisse paraître, elle est une description remarquable de la principale difficulté à laquelle est confronté celui ou celle qui dessine

Continuer à lire »

Triste nécessité

« Une mort pour une vie, principe fondamental de la vie sur Terre. Sentence qui peut être retardée, donner l’illusion d’être contournée, mais qui, quelle que soit la forme qu’elle prend, finira toujours par tomber. C’est la nécessité imposée par un monde fini, notre planète, sur laquelle la vie cherche à remplir chaque recoin depuis des

Continuer à lire »

La saison de la vodka

C’est la période de Noël et du Nouvel An, mais je dois avouer que la date la plus importante pour moi reste le Solstice d’Hiver. Il se situe autour du 21 Décembre, date de l’entrée dans l’hiver sur nos calendriers, et correspond au jour le plus court et donc à la nuit la plus longue

Continuer à lire »

A l’Est

« J’habite entre deux mondes. A l’Ouest, la côte. Les plaines ouvertes sur l’horizon, les plages, les champs et les lacs qui accueillent toute une diversité d’oiseaux qu’on observe facilement depuis la route. On y cherche avec excitation la rareté inattendue. A l’Est, les montagnes. Les forêts qui ferment la vue et les sommets qui

Continuer à lire »

Sédimentation

Ça, c’est un côté de la Norvège que j’adore : on prend le bateau comme on prend le bus et en une heure-et-demi, on passe du pas de sa porte à un petit coin perdu au fond d’un fjord, sans avoir eu à prendre sa voiture. Le bateau vous dépose au pied des montagnes, sur

Continuer à lire »

Structuré par le terrain

En début d’année, j’ai fait un petit tour le long de certains lacs côtiers réputés pour leur avifaune. La mer d’un côté, et de l’agriculture intensive de l’autre. Le temps ne faisait que rajouter à cette austérité, avec un plafond de nuages bas et un puissant vent de sud glacé et incessant. Peu de choses

Continuer à lire »

Chrono – logique

Le temps a cela d’étrange qu’il s’écoule à sa guise, variant selon les circonstances. Il est 21h00. Dans ce petit village coincé au fond d’un fjord, je claque la porte de la voiture et attaque la montée. Il est déjà tard. J’espère arriver sur place avant les nuages… Bientôt minuit. Je suis dans mon duvet,

Continuer à lire »